L’Indice Ibrahim de la gouvernance en Afrique (IIAG) est un outil de mesure et de suivi des performances en matière de gouvernance dans les pays africains.

L’IIAG 2018

  • Les principales conclusions de l’IIAG 2018 sont disponibles ici, tandis que le résumé exécutif peut être téléchargé ici.
  • Le portail de données en ligne est disponible en français, ici. Le portail de données en ligne permet d’explorer les données en ligne de l’IIAG, fournit une présentation de la méthodologie de l’IIAG ainsi que des téléchargements de matériel pertinent.
  • Nous serons à Pretoria, en Afrique du Sud, ce vendredi 2 novembre pour débattre des principales conclusions aux côtés du Mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP). L’événement sera diffusé en direct sur notre site Web et notre page Facebook.

Téléchargements

Sur l’Indice

Les composantes clés qui constituent les quatre catégories de l’IIAG, comme illustré dans le schéma ci-dessus, sont les suivantes : Sécurité et État de droit, Participation et Droits humains, Développement économique durable et Développement humain. Chacune de ces catégories se décline en sous-catégories sous lesquelles sont regroupés divers indicateurs qui fournissent des mesures quantifiables des dimensions fondamentales de la gouvernance.

 

L’IIAG fournit des données de mesure de la performance en matière de gouvernance couvrant toutes les dimensions décrites plus haut pour chacun des 54 pays africains pour les années 2008-2017. Afin de fournir une large vue d’ensemble, impartiale et richement documentée, sur les performances de chaque pays africain en matière de gouvernance, les 102 indicateurs utilisés proviennent de 35 sources indépendantes. Pour qu’un indicateur soit inclut dans l’IIAG il devra respecter certains critères. Pour une description complète de la construction de l’IIAG veuillez consulter notre blog sur la méthodologie (version uniquement en Anglais).

Créé en 2007, l’objectif de l’IIAG consistait à proposer un outil quantifiable de mesure et de suivi des performances de la gouvernance dans les pays africains, afin d’évaluer les progrès en la matière au fil du temps et de soutenir l’élaboration de politiques efficaces et réactives. L’IIAG mesure les résultats et les conséquences d’une politique, plutôt que les déclarations d’intention, les dispositions légales et le niveau de dépenses.

Grâce à une mise à jour annuelle de l’ensemble des séries chronologiques de l’Indice, chaque nouvel IIAG est garanti de fournir des données d’une précision inégalable. Ce processus permet de s’assurer que l’Indice représente un tableau de bord actualisé et parfaitement fiable.

La Fondation Mo Ibrahim est totalement transparente. Ce rapport présente le récapitulatif des résultats et de la méthodologie. Tous les scores des pays, ainsi que les informations complètes et détaillées sur la constitution de l’IIAG, sont intégralement publiés sur notre site Internet.

Le Conseil consultatif de l’IIAG

Le Conseil consultatif de l’IIAG est un groupe d’universitaires, de décideurs et de représentants du secteur privé, en majorité africains, dont les compétences spécifiques garantissent que l’IIAG est l’outil le plus complet, le plus pertinent et le plus robuste pour mesurer la gouvernance africaine.